Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<<   précédente HOME suivante   >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter
  Arbre :
 

Populus tremula L. 1753

 

Peuplier tremble
Tremble

 

Populus tremula,

Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Salicales
Ordre :
Salicales
Famille : Salicaceae
Genre : Populus

Photo © ChampYves.fr  

 

Famille : Salicaceae
   
Autres désignations :

Tremble d'Europe.

 

Le Tremble, Populus tremula, est un arbre saisonnier (arbre à feuilles caduques) des forêts, surtout claires de feuillus avec forte concentration de Chênes, ou sur terrains laissés à l'abandon. C'est un arbre de grande stature qui peut atteindre 20 à 30 mètres. C'est un arbre de lumière, un pionnier, qui colonise volontiers les friches et les clairières. Sa croissance est relativement rapide et vigoureuse mais son espérance de vie ne dépasse guère les 100 ans.

Son houppier aux branches éparses est placé haut. Son écorce blanc verdâtre à gris vert reste longtemps lisse puis se crevasse longitudinalement et noircit à la base du tronc.
Les rameaux bruns et luisants portent des bourgeons bruns acérés à l’apex.
Les feuilles alternes du tremble sont simples et largement ovées, elles présentent un bord grossièrement mais régulièrement denté (dents obtuses), elles mesurent 4 à 6 cm de long, on peut presque dire de diamètre.
Au moindre souffle de vent ce peuplier, aux feuilles longuement pétiolées (pétiole aussi long que la feuille), est connu pour le frémissement incessant de ses feuilles d’où son nom familier de Tremble.

Le Tremble est un arbre dioïque. La floraison a lieu en mars, avant la feuillaison. Les fleurs mâles sont des chatons rouge-gris longs de 8 cm environ, les fleurs femelles, quant à elles, sont gris-vert.
Les fruits, mûrs vers fin mai début juin, sont des capsules à deux valves serrées en un long épi de 10 cm qui libèrent de minuscules graines pourvues d'une aigrette de fins poils blancs permettant à la graine de voyager loin, grâce au vent.

Le Peuplier tremble s’adapte à tous types de sols, il est peu sensible et sans exigences particulières quant à la qualité et à la fertilité des sols qu'il colonise. Son appareil racinaire est peu profond, ses racines horizontales s’étalent sur une distance de 20 mètres autour du tronc et, de ses racines drageonnantes, il gagne très vite du terrain.
C'est un arbre commun de nos contrées et dans toute l’Europe. Le Tremble est insensible au gel, et au Nord il s'implante jusqu’au cercle polaire et vers l’Est de la Sibérie jusqu’à l’Asie orientale, de la plaine à l'étage collinéen. Par contre, les grandes chaleurs ne lui conviennent pas, de sorte qu'il sera absent naturellement des plaines méditerranéennes. Les plus fortes concentrations de cet arbre se trouvent en Europe septentrionale (Nord) où il occupe une place de choix dans l’industrie du bois. Le bois de ce peuplier tremble est blanc, léger et facile à fendre, on l’utilise entre autre chose pour la fabrication d’allumettes et en guise de couvertures.

Comme les autres membres de cette famille des peupliers, les trembles se mycorhizent volontiers à divers genres de champignons et on ne compte plus les russules, lactaires, amanites et autres bolets amis des racines du Tremble ; on peut néanmoins citer deux amis particulièrement fidèles et presque exclusifs du tremble, champignons de la famille des bolets : le Bolet orangé et le Bolet rude des trembles respectivement Leccinum aurantiacum et Leccinum duriusculum.

 

Un autre champignon de la famille Leccinum apprécie tout particulièrement le tremble : le bolet orangé. Le bolet rude des trembles porte bien son nom, il est (presque) exclusif de Populus tremula.

Leccinum aurantiacum
Le Bolet orangé
20/10/2012

Leccinum duriusculum
Le Bolet rude des trembles
30/09/2012

Ces deux bolets Leccinum apprécient tout particulièrement la mycorhize avec le peuplier tremble, deux bolets amis du tremble, tous deux qui, à quelques semaines près, côtoient le même groupe de trembles.

22/11/2012 -

 

 





 

Les feuilles presque rondes de Populus tremula, le peuplier tremble, le pétiole plat est parfois plus long que le diamètre de la feuille.

 





 

L’écorce du peuplier tremble, ou tout simplement : Tremble, est lisse, gris verdâtre tout du moins au début.

 





Groupe de Peupliers trembles (Populus tremula) hôtes de nos deux Leccinum.

 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -