Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<<   précédente HOME suivante   >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook Google +
Twitter You Tube
  Champignon :
 

Leccinum versipelle (Fr. & Hök) Snell
Leccinum testaceoscabrum (Secrét.) Singer
Leccinum floccopus (E.-J. Gilbert) Redeuilh

 

Bolet roux
Bolet changeant
Bolet rude changeant

Leccinum versipelle, floccopus ou testaceoscabrum : le bolet roux ou bolet changeant.

Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe
: Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Boletale
Famille : Boletaceae
Genre : Leccinum
Section : Leccinum

Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Chapeau :

 

jusqu'à 15/18 cm, hémisphérique puis convexe étalé, finement tomenteux à fibrilleux-squamuleux, gras à l'humide, orange à brun orangé parfois blanchâtre ou blanchâtre lavé de rosé ou d'abricot ;
marge appendiculée, infléchie (jusqu'à 4 mm) surtout chez le jeune ,

Pores :

 

tubes 2(3) cm de long, séparables, grisâtres ;
pores arrondis, 2 par mm, pâles bordés de sombre déjà dans la jeunesse, puis gris brun, gris violacé à la pression ;

Pied :

 

=> 20 x 5/6 cm, puissant, plein, dur, plus ou moins clavé et courbe, couvert d'une ponctuation rapeuse, souvent très dense, tout de suite sombre puis noire sur fond blanchâtre ;
base parfois tachée de bleuâtre verdâtre ;

Chair :

 

blanche virant au noirâtre en passant par des tonalités rosâtres puis rouge violacé ;
base du stipe souvent bleue verdâtre ;
odeur non caractérisée, saveur douce ;

Spores :

 

sporée brun ochracé ; spores fusiformes 19 x 5 µm ;

Comestibilité :

 

comestible, comme un Leccinum !

 

Solitaire ou grégaire en habitat plutôt montagnard associé par mycorhizes aux bouleaux (Betula) parmi les bruyères, en terrain léger et à tendance acide - un chapeau jaune orangé - une marge très largement débordante - des pores bordés, marginés de grisâtre leur donnant cet aspect grisâtre même chez le jeune -  une chair douce, sans odeur, qui vire à la coupe au noirâtre en passant par des variantes de rose rouge, la base du stipe très souvent colorée de bleu verdâtre ; voilà pour les grandes lignes d'un Leccinum commun pour certains, plus râre pour d'autres.

Deux confusions possibles de L. versipelle, le bolet roux :

=> Leccinum albostipitatum (ex. L. aurantiacum) de colorations plus vives et à stipe à ponctuations blanches puis roussâtres, non noires ;
=> Leccinum aurantiacum (ex. L. quercinum) qui noircit à la coupe sans passer par des tonalités rougâtres ;

...Ces trois bolets faisant partie de la même Sect. et S/sect. : Leccinum, tous caractérisés par un chapeau allant du jaunâtre au rouge brique foncé et une marge très largement excédentaire bien souvent repliée sur les tubes dans la jeunesse.

Un de ses noms vernaculaires lui colle bien à la peau : le bolet changeant ou encore bolet rude changeant, pour donner une idée des nombreuses formes et colorations possibles pour cette espèce décrite sous d'innombrables binômes quelque peu bousculés par les conclusions de M. Noordeloos (cf. son site)
...Le nombre d'espèces autour Leccinum versipelle a cessé de croître au cours des dernières décennies. Toutefois, les conclusions des études moléculaires (Den Bakker 2004a et 2004b) indiquent qu'un concept d'espèces morphologiques de Leccinum versipelle correspond le mieux à ces résultats. ...Ces taxons doivent donc être considérés comme des formes moins pigmentées de L. versipelle sans statut taxonomique formel...
Ce qui donne, finalement, une synonymie impressionnante (à voir sur ISF).

 

- Et Leccinum versipelle dans quelques autres langues :

(DE) : allemand : Heide-Rotkappe ; Birkenrotkappe
(UK) : anglais : Orange Birch Bolete
(DK) : danois : Rød Birke-Rørhat
(FI) : finnois : Koivunpunikkitatti
(HU) : hongrois : Kormostönkű érdestinóru
(IT) : italien : Porcinello delle betulle ; Porcinello bruno-giallo
(LV) : lettonien : Dzeltenbrūnā apšubeka
(NL) : néerlandais : Oranje berkeboleet
(NO) : norvégiens : Rødskrubb
(PL) : polonais : Koźlarz pomarańczowożółty
(RU) : russe : Подосиновик желто-бурый
(SE) : suedois : Tegelsopp
(SK) : slovaque : Kozák žltooranžový
(CZ) : tchèque : Křemenáč březový

07/01/2013 -

 

 





 

Vieil exemplaire de Leccinum versipelle, de tels sujets ne doivent bien sûr pas être consommés !

 





 






 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -