Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres

 

L’amanite vireuse, aspect du champignon.

 

 

Le chapeau de l’amanite vireuse est lisse sans reste du voile.

 

 

Anneau de l’amanite vireuse, Amanita virosa, il est floconneux, fragile.

 

 

Spores de l’amanite vireuse.

 

 

Amanita virosa, spores presque globuleuses, 8-11 µm.

   
Google + Facebook
You Tube Twitter

  Champignon :
 

Amanita virosa (Lamarck) Bertillon

 

Amanite vireuse

Amanita virosa, l’amanite vireuse voit souvent son chapeau décentré, penché d’un côté. Classe : Homobasidiomycètes
Ordre : Amanitales
Famille : Amanitaceae
Genre : Amanita
S/Genre : Amanita
Photo © ChampYves

Chapeau :

 

jusqu'à 10 cm, hémisphérique globuleux à campanulé puis s'étalant, bien souvent mamelonné de forme irrégulière, dissymétrique, penché d'un côté ;
cuticule séparable, satinée au sec, entièrement blanche ou crème très pâle, nue (sans reste de la volve, ou très rarement) ;
marge lisse, mince, souvent appendiculée par des restes de l'anneau ;

Lames :

 

blanche, libres, fines et étroites, ascendantes, assez serrées ; arêtes érodées ;

Pied :

 

=> 15 x 1,5 cm, élancé, pelucheux, plus ou moins excentré ;
anneau haut sur le pied, floconneux, fragile, strié sur le dessus, fugace ;
volve ample, membraneuse, blanche, épaisse, libre, plus ou moins engainante, bien enfoncée dans le substrat ;

Chair :

 

tendre, blanche, immuable ; odeur peu agréable, vireuse en vieillissant ;

Spores :

 

sporée amyloïde ;
spores sphériques à subglobuleuses 8-11 µm ;

Comestibilité :

 

=>TRES TOXIQUE, champignon MORTEL.

 

Une amanite tout aussi virulente et toxique que l'Amanite phalloïde ; Amanita virosa, l'amanite vireuse est un champignon mortel qu'il faut apprendre à connaître et reconnaître absolument.

Elle est élancée, plutôt grêle, toute blanche et présente un chapeau lisse, brillant, généralement sans lambeau velaire ou dans de très rares cas (reste de la volve à l'ouverture de l'oeuf). Ce chapeau présente bien souvent une dissymétrie et penche sur le côté. Il est satiné au sec, un peu visqueux à l'humide. Quelques lambeaux du voile peuvent persister à la marge.
Une volve ample, en sac, bien enfoncée en terre d'où émerge le stipe bulbeux-ovoïde. Il est séparable du chapeau, est couvert de mèches plus ou moins laineuses, comme dressées vers le haut et garni d'un anneau peu consistant, fragile, floconneux avec de légères striures sur sa face supérieure (quand il est encore présent).
La chair est mince, blanche présentant une faible odeur vireuse qui s'amplifie avec le temps pour devenir très désagréable dans l'âge.

L'amanite vireuse se développe en été et en automne, surtout sous feuillus mais aussi mixtes, préférant les terrains acides. Cette amanite se fait assez rare en plaine, se montrant plus volontiers au nord de la Loire et en moyenne montagne.

Comme précisé dans sa description, la volve d'Amanita virosa s'enfonce dans le sol, ce qui signifie que parfois, au premier coup d'oeil, elle passe inaperçue et tout naturellement cette amanite peut parfaitement passer pour une quelconque volvaire, une lépiote blanche, une lépiote pudique, un agaric blanc ou même un tricholome comme le tricholome colombette, lui aussi tout de blanc vêtu.

=> D'où l'obligation, quand on est face à des champignons qui peuvent être facilement confondus avec d'autres espèces, de délicatement déterrer la base du stipe pour bien se rendre compte de sa forme : pointu, radicant, atténué, bulbeux, avec volve ample ou enserrante ...

Une fois parfaitement prélevé, nous sommes en présence d'un champignon qui présente à la fois : une volve et un anneau (ou un reste d'anneau) : nous sommes donc en face d'une amanite, bien pire : une amanite blanche ! Et à part une ou deux amanites de cette couleur réservées aux seuls spécialistes avertis, nous sommes dans la famille des champignons très dangereux, famille composée de l'amanite phalloïde dans sa variété blanche, l'amanite printanière et l'amanite vireuse. Globalement, face à une amanite blanche : on ne croque pas !

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

- Amanita virosa (Fr.) Bertill. (1866)
- Agaricus virosus Fr. (1838)

-

(DE) : allemand : Spitzhùtiger Knollenblâtterpilz ; Weisser Knollenblätterpilz ;
(UK) : anglais : Destroying angel ;
(BG) : bulgare : Бяла мухоморка ;
(DK) : danois : Snehvid fluesvamp ;
(FI) : finnois : Valkokärpässieni ;
(HU) : hongrois : Hegyeskalapú galóca ;
(LV) : lettonien : Balta mušmire ;
(LT) : lituanien : Smailiakepure musmire ;
(NL) : néerlandais : Kleverige lmolamaniet ; Kleverige knolamaniet ;
(NO) : norvégiens : Hvit fluesopp ;
(NL) : polonais : Muchomor jadowity ;
(RU) : russe : Мухомор вонючий ;
(SE) : suedois : Vit flugsvamp ;
(SK) : slovaque : Muchotrávka koncistá ;


23/08/2011 -

 


 

Toxicité de l'amanite vireuse : Amanita virosa, identique à l'Amanite phalloïde : Amanita phalloides

Que faire en cas d'accident ?

Centres Antipoison et de ToxicoVigilance // Clic pour obtenir les numéros des centres antipoison Français.

 

 





 

 

 

Planche de l’amanite vireuse, passer la souris sur les explications …

L'amanite vireuse, pour la détailler et ne pas se tromper :

1) un CHAPEAU blanc brillant, souvent dissymétrique qui penche sur le côté et généralement sans reste du voile ;

2) un ANNEAU haut placé, floconneux, fugace ;

3) un STIPE blanc, grêle, typiquement floconneux ;

4) une VOLVE en sac, blanche ;

5) ==> ANNEAU et VOLVE : attention c'est une AMANITE

 

 

 

 









Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -