Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<< précédenteHOMEsuivante  >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter

 Champignon :
 

Hygrophorus nemoreus (Pers. : Fr.)Fr.1838

 

Hygrophore des bois

Hygrophorus nemoreus

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Agaricales
Famille : Hygrophoraceae
Genre : Hygrophorus
Photo © ChampYves 

 

Chapeau :

 

=> 10 (12) cm, charnu au disque, tout d'abord hémisphérique puis s'étalant avec ou sans mamelon, enfin déprimé ;
revêtement sec à très légèrement lubrifié, mat, fibrilleux, vergeté radialement, pruineux au centre, ocre-jaunâtre, fauve-orangé, brun-orangé ;
marge incurvée, enroulée, très légèrement échancrée et floconneuse dans la jeunesse, plus pâle que le disque à presque blanchâtre, fendillée coupée dans l'âge ;

Lames :

 

étroites, sinuées, subdécurrentes à décurrentes, peu serrées, épaisses, entremêlées de lamellules, blanchâtres pâles parfois à reflets rosâtres, saumonées ;

Pied :

 

=> 9 x 2 cm, ocracé, plein, cylindrique, souvent tordu, aminci vers la base, pâle à concolore au chapeau, poudré granulé au sommet ;

Chair :

 

blanche, orangée sous le revêtement ;
odeur faiblement farineuse, saveur douce, agréable, légèrement farineuse ;

Spores :

 

sporée blanche, non amyloïde ;
spores lisses, hyalines, multiguttulées, elliptiques, 4 x 7 µm ;

Comestibilité :

 

bon comestible.

 

Peu commun, du mois d'août au mois d'octobre, isolé ou grégaire, Hygrophorus nemoreus est un champignon relativement massif, assez bien caractérisé par son habitat forestier, essentiellement sous chênes et châtaigniers, sur sol calcaire, au chapeau roux-orangé pâle fibrilleux et vergeté radialement par des fibrilles plus foncées, surtout au disque. Il est sec, parfois à peine collant, mais jamais visqueux. La chair est ferme, épaisse au disque, avec une légère odeur et saveur farineuse.

C'est généralement un champignon plutôt massif (pour le genre), on peut cependant en trouver une forme plus grêle, plus gracile tout naturellement baptisée Hygrophorus nemoreus var. gracilis M. Bon, variation sans doute due à son environnement peu propice à générer le type, plus généreux !

Confusions (possibles) :

- Cuphophyllus pratensis est le sosie de l'hygrophore des bois mais, comme son nom l'indique, Hygrophore des prés, celui-ci ne vient que sur prairies et pâtures. Il est de teinte assez similaire mais le chapeau est moins vergeté et dépourvu de fibrilles ;

- Hygrophorus arbustivus, plus grêle et moins charnu, légèrement visqueux, franchement vergeté orangé sur fond beige, odeur faible, saveur douce, calcicole, sous hêtres, chênes, tardif => janvier ;

- Hygrophorus poetarum, l'Hygrophore des poètes, ocre-rosé jaunâtre, de taille plus imposante => 20 cm de diam, marge nettement enroulée, chair blanche teintée de rose sous le revêtement, odeur fruitée agréable, sous feuillus, hêtres, calcicole, plutôt montagnard, rare ;

- Hygrophorus pudorinus, l'Hygrophore pudibond, => 12 cm, visqueux, collant vite sec, ochracé-orangé rose, pied blanc-beige souvent taché de jaune vers la base, chair rosée dans le chapeau, jaunâtre dans le pied, lames adnées, sous conifères, sapins, montagnard, imangeable en raison de saveur amère, de résine, de térébentine, odeur identique.


  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

Agaricus nemoreus Pers. 1801

Camarophyllus nemoreus (Pers.) P. Kumm. 1871
Hygrophorus pratensis var. nemoreus (Pers.) Quél. 1883
Hygrophorus nemoreus var. striipes R. Heim 1967
Hygrophorus nemoreus var. raphaneus Largent 1985
Hygrophorus nemoreus var. gracilis Bon 1989
...

Hygrophore des bois

(DE) : allemand : Wald-Schneckling, Hain-Schneckling
(UK) : anglais : Oak Woodwax
(DK) : danois : Lund-Sneglehat
(EE) : estonien : Mets-limanutt
(FI) : finnois : Lehtovahakas
(HU) : hongrois : Ligeti csigagomba
(LV) : lettonien : Birztalu gliemezene
(NL) : néerlandais : Viltige slijmkop
(PL) : polonais : wodnicha gajowa
(SE) : suedois : Lundvaxskivling
(SI) : slovène : Gozdna polževka
(SK) : slovaque : Šťavnačka hájová
(CZ) : tchèque : Šťavnatka hajní

20/01/2015 -

 





 

Hygrophorus nemoreus, Hygrophore des bois.

 





 

Hygrophorus nemoreus

 





 

Hygrophorus nemoreus


 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -