Cookies infos Nouveautés, mises à jour
Plan du site
Liens
Glossaire champignons
 
<<   précédente HOME suivante   >>
| Bibliographie | Moteurs et partenaires | Présentation | Me contacter |
Compteur  
- attention DANGER
- les lames libres
- les lames adnées
- les russules/lactaires
- les boules
- les pores
- les plis & aiguillons
- sur les arbres
- les autres formes
- noms latins
- noms français
- la systématique
- par mois
- par saisons
- détermination
- recettes / conservation
- dans tous ses états
- contacts clubs ....
- les arbres
- les fleurs
- les insectes ..et autres
 
Inonotus dryadeus peut atteindre le mètre !
 
Inonotus dryadeus
 
Facebook
Google +
You Tube
Twitter
  Champignon :
 

Inonotus dryadeus (Pers. : Fr.). Murrill 1908
Pseudoinonotus dryadeus (Pers.) T. Wagner & M. Fisch. 2001

 

Polypore du chêne

Règne : Fungi
Division : Basidiomycota
S/Division :
Agaricomycotina
Classe :
Agaricomycètes
S/Classe : Agaricomycetideae
Ordre : Hymenochaetales
Famille : Hymenochaetaceae
Genre : (Pseudo)Inonotus
Photo © ChampYves Réf : C.D.2011

 

Particularités :

 

de 10 à 35 (60) cm de longueur, 5 à 25 cm de profondeur, 12 (15) cm d'épaisseur, formant parfois de grands coussins plus ou moins circulaires, irréguliers et d'aspects liégeux ;
surface supérieure irrégulière, bosselée, feutrée veloutée, blanc-gris puis brunâtre pour finalement devenir très sombre en séchant ;
marge largement arrondie, plus pâle, jaune orangé brunâtre, exsudant des gouttes d'un liquide jaune-ambré à brun-rouge qui laissent des taches noirâtres en séchant ;

Tubes :

 

de 5 à 20 mm de long, brun rouille, débouchant sur des pores arrondis, assez fins, 0,2 à 0,4 mm de diamètre (3 à 4 par mm), puis circulaires anguleux ; gris-blanc argenté-chatoyant quand jeunes puis brun rouillé dans l'âge ;

Chair :

 

épaisse, fibreuse, spongieuse, très humide en pleine croissance puis subéreuse quand sec, brun rouille, plus claire que les tubes ;

Spores :

 

sporée blanche ; spores lisses, elliptiques à subsphériques, 6-9 × 6-8 µm ;

Comestibilité :

 

non comestible.


Inonotus dryadeus, parfois aussi nommé Pseudoinonotus dryadeus est un champignon parasite qui vient le plus souvent à la base de gros chênes mais peut aussi parasiter platanes, hêtres, frênes ou châtaigniers (R. Courtecuisse le donne pour exceptionnel sur conifères, p.347 Champignons d'Europe).
Un champignon parasite qui peut prendre parfois des proportions énormes, jusqu'à 1 mètre de long ! Très caractéristique, en tout cas dans sa jeunesse par sa marge très épaisse, arrondie et suintant de tous ses pores de grosses gouttelettes, d'abord incolores, rapidement ambrées puis brun rougeâtres.
Quand ces gouttes sèchent, elles laissent une marque noirâtre sur le champignon.

Un champignon très peu fréquent, qui pourrait sans doute être qualifié de rare, mais son aspect est si caractéristique aux pieds de gros chênes, qu'avec ses grosses gouttes ambrées, son nom vient (ou revient) vite à l'esprit.
Un champignon annuel visible à la base des troncs du mois d'août au mois de novembre (peut être visible toute l'année dans ses formes sèches).

Un parasite de bois durs, qui inflige à ses hôtes une pourriture blanche, qui, sans tuer l'arbre dans les mois qui suivent, petit à petit détruit son système racinaire pour finalement, à la longue, affaiblir la couronne de l'arbre et conduit à une lente dégradation du pied de l'arbre. Le champignon pénètre l'arbre par les blessures superficielles de l'écorce provoquées par les passages d'engins forestiers, tondeuses, ou le long des routes, des pneus de voitures ou autres camions, mais aussi par des cicatrices provoquées par les incendies de moindres importances.

L'exemplaire photographié, qui était encore d'une taille plutôt modeste pour la famille, environ 25 centimètres, commençait sa poussée au pied d'un gros chêne (24/07/2008) et était en pleine activité.
Je n'ai malheureusement pas pu suivre son évolution, vacances obligent de passage près du Haras national du Pin (61310 Le Pin-au-Haras).
Après la visite (à ne pas louper si vous passez à côté), petite balade en forêt non loin du haras, un chêne de taille imposante m'attire, tiens, allons lui caresser l'écorce. Et en en faisant le tour, ce magnifique exemplaire d'Inonotus dryadeus me saute à la figure !
Quelques photos volées, bien évidemment je ne peux m'empêcher de goûter une de ses gouttes ambrées (à peine salées) et les adieux s'en suivirent.
On repart, il ne nous a pas suivi, on ne le revit jamais ... !

 

  • - Synonymes latins :
  • - Autres noms vernaculaires :
  • - Autres langues

- Pseudoinonotus dryadeus (Pers. : Fr.) T. Wagner & M. Fischer
- Boletus fomentarius ssp. dryadeus Pers. : Fr.
- Boletus pseudoigniarius Bull.
- Boletus dryadeus Pers.
- Fomes dryadeus (Pers. : Fr.) Konrad & Maublanc
- Fomitiporia dryadea (Pers. : Fr.) Y. C. Dai
- Ischnoderma dryadeum (Pers.) P. Karst.
- Phellinus dryadeus (Pers. : Fr.) Patouillard
- Placodes dryadeus (Pers. : Fr.) Quélet
- Polyporus dryadeus (Pers. : Fr.) Pers.
- Ungularia dryadea (Pers.)
- Xanthochrous dryadeus (Pers. : Fr.) Igmándy

-

(DE) : allemand : Tropfender schillerporling
(UK) : anglais : Oak Bracket ; Eichenporling Oak Support
(DK) : danois : Ege-spejlporesvamp
(LV) : lettonien : Driādu spulgpiepe
(NL) : néerlandais : Eikeweerschijnzwam
(RU) : russe : Трутовик древесный
(SE) : suedois : Tårticka
(SK) : slovaque : Ryšavec slziaci

01/09/2012 -

 

 





 

Cet Inonotus dryadeus ou Pseudoinonotus dryadeus est encore de taille modeste ; une trentaine de cm. en tous sens.

 





 

Pseudoinonotus (Inonotus) dryadeus

 





 

 


Évolution d'un groupe d'Inonotus dryadeus observé du 31/08/2012 au 19/10/2012 date à laquelle les observations se terminent, un coup fatal décapitant notre (nos) champignon(s) !
==> Photos aimablement offertes par Mr. Jacques Montès.

Inonotus dryadeus Inonotus dryadeus le polypore du chêne. Pseudoinonotus dryadeus 10/09/2012, Inonotus dryadeus fréquente plus généralement le chêne, en tout cas, un champignon rare. Inonotus dryadeus Inonotus dryadeus
           
31/08/2012 02/09/2012 5/09/2012 10/09/2012 10/09/2012 19/09/2012

 


Le Haras national du Pin : tourisme équestre et élevage de chevaux en Normandie




 
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.

| Home Logo | ou | Présentation du site |
autre site : ChampYves Côté Nature

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -