Cookies infos
   FLEURS -  AMPPHIBIENS - MAMMIFERES - INSECTES - OISEAUX - FOND d'ECRAN - AUTRES -  
   les blanches
   les bleues
   les jaunes
   les rouges
   les autres
 
Photo 1 : Evolution des fleurs de succise des prés, Succisa pratensis.
 
Photo 2 : Toujours cette fleur de Succisa pratensis qui évolue, elle a pris sa belle teinte bleue.
 
Photo 3 : Toutes les fleurs du capitule ne sont pas encore ouvertes, les étamines de la succise des prés dépassent largement la corolle.
 
Facebook Google +
Twitter You Tube
  Fleurs : les fleurs bleues ou violettes.
 

 

Succisa pratensis Moench, 1794

Ordre : Dipsacales
Famille : Dipsacaceae
Genre : Succisa

Succise
Succise des prés
Scabieuse des près
Mors du Diable
Herbe du Diable

 

 

Parmi la très nombreuse synonymie latine, quelques binômes qui démontrent la grosse activité autour de cette plante :

Scabiosa succisa L., 1753
Succisa sylvatica Becker, 1827
Succisa tardans Jord. & Fourr., 1868
Succisa viretorum Jord. & Fourr., 1868
Scabiosa borealis Salisb., 1796
Scabiosa glabrata Schott ex Roem. & Schult., 1818
Scabiosa hirsuta (Wallr.) Bercht. & Opiz, 1838
Succisa altissima Schur, 1866

 

Succisa pratensis est une plante vivace poilue de 0,20 à 1 m de hauteur d’aspect très variable (hauteur moyenne 80 cm.) avec tige largement poilue.

Les feuilles de cette succise sont entières, parfois dentées ;
- les feuilles radicales (à la base de la plante) sont pétiolées larges et lancéolées, parfois maculées de pourpre ;
- les feuilles caulinaires quant à elles sont sessiles et bien plus petites.

La floraison  s'étale du mois de juillet au mois de septembre/octobre ; les inflorescences bleues à lilas sont des capitules hémisphériques ou globuleux au bout d’un long pédoncule pubescent souvent teinté de pourpre, de 1,5 à 2,5 cm de diamètre ; la corolle, violet bleuté, est faite de 4 lobes égaux.
Une fois les lobes des fleurs parfaitement déployés, 4 étamines dépassent de la corolle.
Les bractées situées sous la structure végétale sont lancéolées.
Le calicule est fait de 4 dents marquées, le calice est surmonté de 4 à 5 soies noires de 1 mm de long.

Les fruits sont des akènes surmontés des 4 ou 5 arêtes noires du calice leurs permettant une dissémination épizoochoren : dissémination par le transport des graines accrochées aux plumes ou à la toison de certains animaux.

Ce mors du Diable, que l'on nomme aussi herbe du Diable, est une plante très commune sur prairies plus ou moins humides, lisières ou bois clairs, généralement en grandes colonies avec une large répartition de la plaine jusqu'à la moyenne montage, environ 2500 mètres d'altitude.

19/08/2012 -



Photo  4 : Les abeilles apprécient tout particulièrement le pollen de la succise des prés ou mors du Diable dont elles se garnissent largement les corbeilles.

Capitules globuleux d’un beau bleu de Succisa pratensis, l’herbe du Diable.
En lisière de cette forêt, Succisa pratensis profite largement de la fraîcheur dégagée par l’ombre des arbres.
Photo et textes © Jean Yves Bernoux
Textes et photographies sont et restent la propriété de l'auteur. Sauf utilisation strictement personnelle ou intra-scolaire, toutes utilisations nécessitent une entente préalable.
| ChampYves : les champignons | ChampYves : côté nature |

ChampYves le site aux mille champignons crée le 07/11/2002 - Copyright JYB Unltd 2002 -Tous droits réservés
- champignons - champignon - champis - mycologie - arbres - arbre - écorces - écorce - recettes de cuisine - recette - forêt - nature -